Coups de coeur créatifs
  Lire d'autres articles

Invader : le hacker de rue aux 2692 mosaïques !

Invader : le hacker de rue aux 2692 mosaïques !

A l’occasion de l’exposition de l’artiste du 7 juin au 2 juillet 2011 à Paris à La Générale, voici quelques lignes sur un artiste majeur du street art.

Inspiré par le jeu vidéo des années 80 « space invaders »,l’artiste a commencé par reproduire la bestiole en mosaïque puis d’autres figures de jeux vidéo. La mosaïque lui permet de représenter facilement des pixels de couleur et d’envahir les rues grâce à un matériau durable, tel un virus informatique, sa bestiole se propage dans les rues l’amenant à se définir comme un hacker de rue.

J’ai découvert le travail d’Invader il y a quelques années dans les rues de Paris, Aix-en-provence et Avignon mais son travail est présent dans plusieurs villes du monde entier. Artiste urbain français, Invader a posé son premier  « space invader » en 1995 et a réellement entrepris son invasion dès 1998. Depuis cette période, son travail s’est diversifié, il a exposé dans plusieurs galeries et musées et a fondé en 2005 le mouvement« Rubik Cubiste » donnant ainsi du volume à ses œuvres.

Son travail est très méticuleux, rien n’est fait au hasard,il choisit ses lieux selon différents critères et réalise avant toute pose un plan d’invasion. Chaque « space invader » est unique et possède un clone que l’artiste garde dans son atelier. Pour découvrir son travail, il vous suffit de choisir une ville sur son site www.space-invaders.com pour obtenir le plan de situation ainsi que le nombre de mosaïques installées.Vous pourrez également acheter des cartes de villes qu’il a lui-même réalisées et éditées en plusieurs exemplaires.

Comme tous les street artistes, Invader est resté anonyme de par l’illégalité de cet art. Il aurait posé entre 2000 et 3000 mosaïques dans le monde et essentiellement à Paris où il posera lundi sa 1000ème mosaïque.

Le space invader est devenu une mode, vous en trouverez en stickers muraux, bijoux, tee-shirts, accessoires… l’invasion a largement dépassé le cadre de la rue !



Rédigé le  4 juin 2011 15:01 dans Street artPortrait  -  Ecrire un commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site