Coups de coeur créatifs
  Lire d'autres articles

Jean Michel Basquiat : l’expressivité chromatique

Jean Michel Basquiat : l’expressivité chromatique

A l’occasion de la rétrospective de l’artiste à Paris, voici quelques lignes sur l’un des artistes les plus jeune à être rentré dans une biennale et avoir été acheté par Beaubourg de son vivant.

Street art ? Expressionisme abstrait ? Ses peintures n’ont pas vraiment de style défini, il s’agit plutôt d’un mix de beaucoup de choses à l’image de la ville où il a grandi : New York. Il commence par le graffiti en 1977 mais se revendique plutôt peintre. Artiste d'avant-garde très populaire dans les années 80, sa petite amie est la jeune Madonna, son ami Andy Warhol.

Les artistes des années 60/70 avaient mis de côté la peinture, Basquiat remet les toiles au-devant de la scène artistique en y injectant un style très coloré, violent et énergique. Trait enfantin, dessin chargé, c’est encore une fois au-delà du visible qu’il faut aller pour comprendre son travail. La colère est omniprésente : celle de l’injustice,du racisme, de la sauvagerie de la rue, du chaos du New york de l’époque. Il est l’incarnation du melting pot Américain. D’origine haïtienne, il est en révolte contre le racisme ambiant. Certains voient dans la rapidité de ses gestes sa volonté de répondre à « ceux qui voient en lui un sauvage faisant une peinture de sauvage... »

Son oeuvre est très variée : le graf, la rue,son identité noire mais également des textes dont la lecture à haute voix pourrait nous amener à rapper, à jazzer. Ses œuvres, on les regarde mais on pourrait aussi les écouter. La mort est également très présente : squelettes,masques africains (certaines de ses toiles étaient d’ailleurs présentes lors de l’expo sur les vanités à Paris 2010) elle sera encore plus au cœur de son travail à la mort de son ami Andy Warhol en 1987. Bouleversé et très accro à l’héroïne, Basquiat mourra 1 an plus tard à l’âge de 27 ans.

En mélangeant des techniques telles que le graf, le collage et la peinture, Basquiat a eu un impact majeur dans l’art, il a été et reste encore la source d’inspiration de nombreux artistes. Si vous souhaitez en savoir plus, un tout nouveau documentaire sur sa vie est sorti en 2010 : « The Radiant Child ».



Rédigé le  28 jan. 2011 19:35 dans PortraitPeinture  -  Ecrire un commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site